Jeep Grand Cherokee

1993-1999 de l'émission

La réparation et l'exploitation de l'automobile



Le jeep le Grand d'Espagne Tcheroki
+ Les automobiles de la marque Jeep Grand Cherokee
- Les réglages et le service en cours
   - Le graphique du service en cours Jeep Cherokee
      L'introduction
      L'information totale sur les réglages
      Les contrôles des niveaux des liquides (chaque 400 km (250 milles) la course ou chaque semaine)
      Le contrôle de l'état des pneux et la pression à eux (chaque 400 km (250 milles) la course ou chaque semaine)
      Le contrôle du niveau du liquide de la transmission automatique (chaque 400 km (250 milles) la course ou chaque semaine)
      Le contrôle du niveau du liquide du système de l'hydrorenforcement du volant (chaque 4800 km (3000 milles) la course ou une fois dans 3 mois)
      Le remplacement de l'huile motrice et le filtre d'huile (chaque 4800 km (3000 milles) la course ou une fois dans 3 mois)
      Le contrôle et le service de la batterie (chaque 4800 km (3000 milles) la course ou une fois dans 3 mois)
      Le contrôle du bon état du système du refroidissement (chaque 4800 km (3000 milles) la course ou une fois dans 3 mois)
      Le contrôle de l'état et le remplacement des tuyaux passant sous le capot (chaque 4800 km (3000 milles) la course ou une fois dans 3 mois)
      Le contrôle de l'état et le remplacement des brosses des essuie-glaces (chaque 4800 km (3000 milles) la course ou une fois dans 3 mois)
      Le contrôle de l'état de la suspension et le mécanisme de direction
      Le contrôle de l'état du système de l'émission des gaz récupérant (chaque 12 000 km (7500 milles) la course, ou une fois dans 6 mois)
      Le contrôle du niveau de l'huile de transmission de la boîte de vitesses de main (RKPP) (chaque 12 000 km (7500 milles) la course, ou une fois dans 6 mois)
      Le contrôle du niveau de l'huile de la boîte de distribution quatre-quatre (4WD) des modèles (chaque 12 000 km (7500 milles) la course, ou une fois dans 6 mois)
      Le contrôle du niveau de l'huile de la différentielle (chaque 12 000 km (7500 milles) la course, ou une fois dans 6 mois)
      La rotation des roues (chaque 12 000 km (7500 milles) la course, ou une fois dans 6 mois)
      Le contrôle de l'état des mécanismes de frein (chaque 12 000 km (7500 milles) la course, ou une fois dans 6 mois)
      Le contrôle de l'état des composants du système de l'alimentation (chaque 12 000 km (7500 milles) la course, ou une fois dans 6 mois)
      Le contrôle de l'état, le réglage de la tension et le remplacement de la courroie de transmission (chaque 12 000 km (7500 milles) la course, ou une fois dans 6 mois)
      Le contrôle de l'état des ceintures de sécurité (chaque 12 000 km (7500 milles) la course, ou une fois dans 6 mois)
      Le contrôle du fonctionnement du détecteur-interrupteur de la permission de la mise en marche (seulement les modèles avec AT) (chaque 12 000 km (7500 milles) la course, ou une fois dans 6 mois)
      La graisse du châssis (chaque 12 000 km (7500 milles) la course, ou une fois dans 6 mois)
      Le remplacement du filtre aérien (chaque 48 000 km (30 000 milles) la course, ou toutes les deux années)
      Le remplacement du liquide et le filtre de la transmission automatique (chaque 48 000 km (30 000 milles) la course, ou toutes les deux années)
      Le réglage des bandes de la transmission automatique (AT) (les modèles à partir de 1994 vyp.) (chaque 48 000 km (30 000 milles) la course, ou toutes les deux années)
      Le remplacement de l'huile de transmission les boîtes (commutation) de main de transmissions (RKPP) (chaque 48 000 km (30 000 milles) la course, ou toutes les deux années)
      Le remplacement de l'huile de la boîte de distribution (les modèles 4WD) (chaque 48 000 km (30 000 milles) la course, ou toutes les deux années)
      Le remplacement de l'huile de la différentielle (chaque 48 000 km (30 000 milles) la course, ou toutes les deux années)
      Le service du système du refroidissement (oporojnenie, le lavage et la prise d'essence) (chaque 48 000 km (30 000 milles) la course, ou toutes les deux années)
      Le contrôle de l'état et le remplacement de la soupape du système de la ventilation dirigée du carter (PCV) (les moteurs V8) (chaque 48 000 km (30 000 milles) la course, ou toutes les deux années)
      Le contrôle, protchistka et le remplacement du tuyau du système de la ventilation continue du carter (CCV) (6 moteurs cylindriques) (chaque 48 000 km (30 000 milles) la course, ou toutes les deux années)
      Le contrôle du bon état du fonctionnement du système de la captation des vapeurs du combustible (chaque 48 000 km (30 000 milles) la course, ou toutes les deux années)
      Le nettoyage du filtre de la ventilation du carter (les moteurs V8) (chaque 48 000 km (30 000 milles) la course, ou toutes les deux années)
      Le remplacement du filtre combustible (chaque 48 000 km (30 000 milles) la course, ou toutes les deux années)
      Le remplacement des bougies d'allumage (chaque 48 000 km (30 000 milles) la course, ou toutes les deux années)
      Le contrôle de l'état des fils de bougie, les couvercles et begounka du distributeur (chaque 48 000 km (30 000 milles) la course, ou toutes les deux années)
+ Ryadnyj le moteur sixcylindrique
+ le Moteur V8
+ les Procédures total et les grosses réparations du moteur
+ les Systèmes du refroidissement, le chauffage et la climatisation
+ les Systèmes de l'alimentation et l'émission des gaz récupérant
+ le Système du matériel électrique du moteur
+ les Systèmes de la réduction de la toxicité des gaz récupérant et la gestion du moteur
+ la boîte De main de changement de vitesse
+ la transmission Automatique
+ la boîte De distribution
+ l'Enchaînement et la ligne de transmission
+ le système De frein
+ la Suspension et le mécanisme de direction
+ la Carrosserie
+ le Système du matériel électrique de bord
+ les Organes de direction et les accueils de l'exploitation





Le contrôle de l'état des composants du système de l'alimentation (chaque 12 000 km (7500 milles) la course, ou une fois dans 6 mois)

La benzine est dans la peine capitale le liquide inflammable, c'est pourquoi au fonctionnement des composants du système de l'alimentation de l'automobile il faut respecter certaines précautions spéciales. Il faut produire le travail dans le local bien ventilé, dans qui ne doit pas se trouver travaillant sur le gaz naturel et les réchauds équipés du flambeau de contrôle (tels que les greys d'eau et les étuves pour les vêtements et les chaussures) Est inadmissible l'approche vers la place de la tenue des travaux avec la cigarette allumée, le feu ouvert ou le transport non protégé par l'abat-jour. En raison de l'agressivité de la benzine, là où il y a son danger raspleskivaniya en train de l'exécution de quelque procédure, mettez protecteur lateksnye les gants. Trouvant sur les terrains ouverts du corps la benzine lavez immédiatement par la quantité abondante d'eau avec le savon. À portée de la main il y avoir se trouver toujours un extincteur de la classe V

Le réservoir combustible est disposé par derrière sous l'automobile.

Le contrôle du système de l'alimentation produire le mieux sur l'automobile levé, quand il y a une libre accès aux composants disposés sous le fond.

Si pendant le mouvement ou après le stationnement de l'automobile au soleil, dans le salon il y a une odeur de la benzine, il faut immédiatement produire le contrôle de l'état du système de l'alimentation.

 L'ORDRE DE L'EXÉCUTION

  1. Enlevez la couvercle de l'orifice du golfe du combustible et contrôlez-la sur la présence des endommagements, les traces de la corrosion et les défauts ouplotnitel'noj les insertions sur la couche. En cas de besoin remplacez le couvercle par la nouvelle.
  2. Sur l'automobile soulevé sur la terre contrôlez le réservoir combustible et son orifice submersible sur la présence des brèches, les fissures et d'autres endommagements. Il faut donner l'attention spéciale à l'état du noeud de la connexion de l'orifice vers le réservoir. Parfois les fuites du combustible se passent en conséquence de l'affaiblissement des colliers (bandages) de la fixation de l'orifice de caoutchouc ou le vieillissement de son document. L'élimination des défauts de telle sorte tout à fait sous la force au mécanicien-amateur moyen statistique.

Ne tentez pas de produire en aucun cas par les forces personnelles la réparation du réservoir combustible (à l'exception des composants de caoutchouc). Le flambeau du bec ou n'importe quel autre aspect du feu ouvert peuvent être la raison de l'explosion des vapeurs du combustible, si ne pas entreprendre les précautions spéciales spécifiques!

  1. Contrôlez soigneusement l'état de tous les tuyaux combustibles et les lignes allant du réservoir combustible. Tâchez de révéler les signes de l'affaiblissement de la fixation chtoutsernykh des liaisons, le vieillissement du document des tuyaux, la déformation des lignes et d'autres défauts. Produisez le remplacement des sections endommagées.
  2. Si après l'élimination de toutes les pannes révélées l'odeur du combustible selon l'ancien assiste dans le salon, s'adressez aux documents A déshabillé le Contrôle du bon état du fonctionnement du système de la captation des vapeurs du combustible (chaque 48 000 km (30 000 milles) la course, ou toutes les deux années).